Chargement...

Chargement...

En 2019, hausse de la consommation de viande de poulet

La consommation apparente de viande de poulet continue d’augmenter en 2019, de près de 3 % sur un an après une hausse de 5 % en 2018. La part des viandes importées dans la consommation est stable et reste importante. En 2019, les exportations de viande de poulet se replient de 9 %, poursuivant leur déclin vers les pays tiers, sans report des débouchés vers le marché européen cette année. Le déficit extérieur se creuse. En janvier 2020, les abattages de poulets ralentissent et ceux de canards à rôtir restent en fort recul, sur un an. En 2019, le déficit du commerce extérieur des oeufs de consommation se creuse. En lien avec la hausse de 9 % des mises en place de poulettes de ponte dans les élevages, la production d’oeufs de consommation se redresse depuis le printemps 2019. Toutefois, elle ralentirait en avril 2020, restant supérieure de 1,4 % à celle de la moyenne quinquennale.

Laissez votre commentaire