Chargement...

Chargement...

Poireau. Une demande active et des prix bien orientés à l’automne

Selon les estimations au 1er janvier 2021, les surfaces nationales implantées en poireaux de la campagne 2020-2021 (5 000 ha) seraient en baisse de 1 % par rapport à 2019-2020 mais en hausse de 1 % par rapport à la moyenne 2015-2019. La production nationale (149 600 tonnes) serait en recul de 2 % par rapport à 2019-2020 et de 3 % par rapport à la moyenne quinquennale. Après 3 premiers mois de campagne aux prix fermes, les conditions estivales du mois d’août ne permettent pas de soutenir la consommation et les cours se tassent. A l’automne, la demande est plus dynamique et s’emballe même à l’annonce du 2ème confinement. Le commerce ralentit en novembre et devient morose à l’approche des fêtes malgré une offre déficitaire ; en décembre les prix reculent de 3 % par rapport à la campagne précédente mais sont stables par rapport à la moyenne sur cinq ans.

Laissez votre commentaire