Chargement...

Chargement...

Davantage de broutards exportés en 2019 qu’en 2018

En janvier 2020, les abattages totaux de bovins sont en repli sur un an, en têtes et en poids. Seuls les cours des bovins mâles et des veaux de boucherie se maintiennent au-dessus des niveaux de 2019, soutenus par une offre limitée dans les exploitations. A l’inverse, les cours des vaches sont en net repli sur un an. En 2019, la production de bovins finis recule sur un an. Les exportations de bovins maigres sont en repli en décembre mais augmentent sur l’ensemble de l’année, suite à la hausse de la demande en broutards mâles de l’Italie et de l’Algérie. En 2019, le solde du commerce extérieur de viande bovine se dégrade, conséquence d’une baisse de 5% des exportations, les importations augmentant de 1,5 %. La consommation de viande bovine calculée par bilan est en repli.

Laissez votre commentaire